Le sel noir

Le sel noir est un opéra poétique composé et dirigé par Matthieu Prual sur le texte de Edouard Glissant et interprété par L’ensemble Phoenix.

Le texte, empreint des douleurs de l’esclavage et de la colonisation résonne du combat que chacun doit mener pour espérer danser encore avec la beauté. C’est un chemin vers cette poésie pleine de la compréhension du Tout-Monde cher à Edouard Glissant, qui questionne chacun de nous face à la douleur et à l’absurdité des soumissions humaines.

La voix des « diseurs» porte le chant du poème dans le champ de la musique. Mots et sons s’étreignent dans la célébration de la poésie comme chemin vivace de guérison et de connaissance.

La composition musicale utilise les ressources instrumentales contemporaines et crée des paysages sonores mouvants, tantôt chaotiques, tantôt harmonieux et éthérés. L’utilisation de l’improvisation dans l’écriture musicale implique les interprètes d’une façon profonde.

L’ensemble Phœnix et ses 13 musiciens servent dans toute l’authenticité ces écritures fortes et sans compromission.

HYYTIAINEN-2009.05.09_MP23

Le sel noir a été créé en 2009 au Pannonica à Nantes. Une version avec Denis Lavant comme porteur du texte a été donnée lors d’un hommage à Edouard Glissant à la chapelle du verbe incarné en Avignon en juillet 2011.

dossier « Le sel noir  » 2012

« A la mer » avec Joseph Couturier et l’ensemble Phoenix – 2009

« Le premier jour » avec Denis Lavant, Ana ïgluka et l’ensemble Phoenix- 2011

« Le grand midi » avec Joseph Couturier et l’ensemble Phoenix – 2009

 

%d blogueurs aiment cette page :